Barbie et l’Estime de Soi

Qu’y a-t-il de Négatif à Propos de Barbie?

Si vous aviez un enfant, feriez-vous confiance à une poupée contestable en ce qui concerne son estime de soi ? C’est en ce moment le débat sur le problème de la BARBIE et l’estime de soi aux Royaumes Unis, un pays qui est protecteur de la marque Américaine de poupées à la mode. Un groupe théâtral aux Royaumes Unis s’est proposé d’offrir un programme sur l’estime de soi et sera basé sur un des films d’animations des poupées.

Au cours des années, la marque Barbie a été associé avec un nombre de problèmes, incluant celui d’impacter négativement sur l’estime de soi des enfants et de donner à l’enfant une fausse perception de leur comment il se voit. Cela fait que c’est mal perçu par les parents et les tuteurs qui ne veulent que donner à leur jeune enfant la chance de vivre une vie normale, et qu’elle puisse avoir une image positive d’elle-même, sans qu’elle ait à constamment se scruter.

Avant de décliner l’idée de la BARBIE et du programme d’estime de soi, vous devez considérer les deux versions de l’histoire et ensuite décider si cela peut fonctionner pour votre enfant. Pour comprendre la controverse qui accompagne la poupée Barbie, il est important de comprendre qui est Barbie et qu’est-ce qu’elle représente pour un enfant qui veut peut-être seulement s’amuser avec sa poupée favorite.

Le Profil de Barbie

Cinquante ans après son lancement, Barbie reste au centre de la controverse et de la critique de bon nombre de personnes, plus spécialement les femmes qui pensent que la poupée n’est pas une bonne source d’inspiration pour la plupart des enfants.

Partant des histoires décrivant Barbie, il semblerait qu’elle est tout à fait comme il faut. Elle est une femme indépendante dont la carrière en a fait une poupée très riche. Avec son fiancé de longue date et ses amis les animaux, il semblerait que Barbie projette l’image d’une femme sure d’elle, forte et qui susciterait l’admiration dans la vie réelle.

Cela dit, Barbie a aussi reçu des critiques négatives à cause de son aspect corporel. Elle serait trop forte à certains endroits comme la poitrine et les hanches et trop menue à d’autres endroits comme la taille et les jambes. Il semble donc que cette femme qui pourrait être admirée dans la vie réelle ne puisse se tenir convenablement parce qu’assez disproportionnée.

La BARBIE et le programme d’estime de soi

Donc, Barbie est une fois de plus le centre d’un débat parce qu’un programme théâtral aux Royaumes Unis est en passe d’offrir le programme Barbie et l’estime de soi qui met en scène la poupée discutable. L’Académie de Popstar Barbie est un programme offert aux jeunes filles pour promouvoir une image positive que toute jeune femme peut faire ce dont son cœur désire.

Le programme Barbie et l’estime de soi est basé sur un DVD, qui en passant n’a pas encore été lancé, du film d’animation Barbie : La Princesse et la Popstar, un film basé sur l’histoire de La Princesse et le Pauvret et incluant des chansons de la popstar des années 80, Cyndi Lauper. Bien que l’idée centrale du film ne semble pas très originale, cette académie est sans doute le premier du genre à être lancée dans le pays.

Razzamataz, lécole de théâtre offrant le programme défend le concept, en faisant ressortir que le programme offert n’a pas pour but de transformer qui que ce soit en Barbie mais plutôt de mettre l’emphase sur le fait qu’une fille peut s’amuser tout en améliorant ses talents de communication à travers un programme de chant et danse.

Dans l’autre camp du débat Barbie et l’estime de soi, il y a ceux qui croient que le programme n’est pas approprié pour les enfants, notant que les filles de quatre à huit ans ne devraient pas suivre un tel programme. Les gens s’opposant au programme font ressortir que la Barbie à été sexualisée et ne promeut pas l’estime de soi mais plutôt met l’emphase sur le look et d’autres choses sans importance, choses auxquelles les filles d’un certain âge ne devraient être exposées.

Le Verdict

Du au problème insistant de l’objection des femmes, il semblerait que le programme BARBIE et l’estime de soi ne sera pas lancé sans tapage. Pourtant il sera maintenu comme programme destiné aux jeunes filles pour leur plus grand plaisir.

Puisque le programme BARBIE et l’estime de soi sera financé par la compagnie de production du film, l’entrée à l’Académie de Popstar Barbie sera offert gratuitement aux jeunes filles sur une base de première arrivée, première servie. Cela donne la chance aux parents et tuteurs de décider s’ils veulent inscrire leurs filles ou pas, sans aucun frais de leur part. Cependant, si en fin de compte, une jeune fille montre un réel intérêt pour le programme, elle devrait pouvoir le suivre sans encombre.

Facebook Comments