Comprendre la codépendance : Que se passe t-il dans les relations codépendantes?

La codépendance est un comportement acquis qui est passé d’une génération à une autre. Les relations codépendantes sont telles que l’un des partenaires a des troubles émotionnels et comportementaux et où cela rend impossible d’avoir une relation satisfaisante et saine. C’est aussi appelé une relation dépendante car les codépendants entretiennent souvent une relation à sens unique qui est destructrice et abusive émotionnellement. La codépendance a été identifiée environ dix ans de cela après des années de recherche et d’étude sur les relations interpersonnelles sur les familles d’alcooliques. Le comportement codépendant est généralement appris en observant et imitant les membres de la famille qui sont eux-mêmes codépendants.

Le comportement des codépendants Les codépendants ont une faible estime d’eux-mêmes et se tourne souvent vers des choses extérieures pour qu’ils se sentent mieux. Ils ne veulent pas faire face à eux-mêmes donc ils se noient souvent dans l’alcool ou la drogue pour se sentir mieux. Quand ils font plus d’efforts pour se sentir mieux, ce qui se traduit par la consommation de plus d’alcool et/ou de drogues, ils deviennent des toxicomanes. Gardez à l’esprit que ce ne sont pas que les drogués ou alcooliques qui peuvent être codépendants. Certaines personnes cachent leur faibles estimes de soi en étant des accros au travail ou des parieurs ou en s’adonnant à une activité sexuelle dans discrimination.

Ceux qui sont dans des relations codépendantes ont cependant généralement de bonnes intentions, essayant de leur mieux d’aider l’autre en difficulté. Le problème est que le travail de cette personne est vaincu et devient compulsif car la personne codépendante joue le rôle de martyre. Les codépendantes sont les épouses qui trouvent des excuses à leurs maris alcooliques ou des mères qui trouvent des parades à leurs truands d’enfants. Les codépendants sont aussi les pères qui font jouer leurs relations de sorte que leurs enfants ne souffrent pas des conséquences associés à des comportements délinquants.

Ce qui est pire c’est que les sauvetages à répétition donnent raison à l’individu nécessiteux à propos de son parcours destructif, le rendant encore plus dépendant de celui qui prend soin de lui. Plus la personne nécessiteuse dépend sur son bienfaiteur codépendant, un sentiment de satisfaction et de récompense se développe du fait de se sentir utile. Quand le gardiennage devient compulsif, la personne codépendante se sent complètement incapable d’exprimer son opinion dans la relation, elle se sent impuissante aussi mais elle n’arrive pas à corriger cette situation et se libérer du cycle infini de dépendre et de gardienner. Puisqu’ils se sentent impuissants, les codépendants se croient des victimes et ont tendance à se rapprocher d’autres personnes qu’ils croient similaires.

Les caractéristiques des codépendants

Voici les caractéristiques de ceux qui entretiennent des relations codépendantes :

Un sens de la responsabilité très aigue des actes des autres ;

Une tendance à méprendre de la pitié pour de l’amour, succombant au besoin ‘d’aimer’ les personnes qu’ils pensent pouvoir sauver ;

Une tendance à prendre plus de charge qu’ils ne peuvent porter ;

Une tendance à se sentir rejeté quand ils ressentent que les autres n’apprécient pas leurs efforts ;

Un besoin d’être dans une relation si grande et malsaine qu’ils rien ne les arrêtent quand il s’agit de s’accrocher à une relation rien que pour ne pas se sentir abandonné ;

Un désir extrême de reconnaissance et d’approbation ;

Une tendance à se sentir coupable quand ils prennent le parti d’une autre personne ou quand ils prennent position ;

Une tendance à se sentir obligé de contrôler les autres ;

Manquent de confiance en eux-mêmes ;

Manquent de confiance dans les autres ;

N’arrivent pas bien à trier leurs émotions ;

Montrent de la résistance au changement

Ne maintiennent pas les barrières ;

Toujours en colère ;

Une tendance à mentir ;

Ne communique pas bien avec les autres ; et

N’arrive pas à prendre une décision.

Identifier les codépendants

Plus bas est une liste de symptômes qui peut aider à évaluer les relations codépendantes. Gardez à l’esprit cependant que seul un professionnel peut proprement diagnostiquer la codépendance. Ce n’est pas parce que vous ou quelqu’un que vous connaissez avez les symptômes mentionnés que cela se traduit par de la codépendance. Cela dit, cela peut indiquer des risques donc il est bon de ne pas ignorer les signes que vous ou une de vos connaissances puissiez être codépendant. Quelques des symptômes de la codépendance inclut :

Garder le silence pour éviter une dispute ;

Toujours anxieux de l’opinion des autres ;

A habité sous le même toit qu’un alcoolique ou un drogué ;

A vécu avec quelqu’un qui vous rabaisse ou qui vous bat ;

Placent toujours l’opinion des autres avant la leur ;

Subit mal le changement que ce soit à la maison ou au travail ;

Se sentir rejeté quand son ou sa partenaire passe du temps avec les amis ;

Ne croient pas en leur capacité de devenir quelqu’un ;

Inconfort à exprimer leurs sentiments ;

S’est senti inutile ou insuffisant ;

Se colle le label de ‘mauvaise personne’ quand une erreur est commise ;

A des difficultés à accepter des cadeaux ou des compliments ;

Se sentir humilié quand quelqu’un qui leur est important comme un enfant ou l’époux/épouse commet une faute ;

Pensent que sans eux, les gens dans leur vie ruineront les leurs ;

Souhaitent souvent avoir de l’aide de quelqu’un ;

Ne sont pas à l’aise dans les environs des personnes représentant l’autorité comme un patron ou la police ;

Sont perdus et sans directions dans la vie ;

Ne peuvent dire ‘non’ quand quelqu’un demande de l’aide ;

N’aiment pas demander de l’aide ; et

A tellement de choses qui se passent en même temps qu’ils n’arrivent pas à faire quoique ce soit correctement.

Si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces symptômes ou que vous vous sentiez généralement insatisfait dans votre relation ou avec vous-même, il serait bon de demander un avis professionnel le plus vite possible pour qu’une évaluation soit faite. Soyez sur de ne vous rendre que chez un professionnel autorisé à traiter la codépendance.

Traiter les codépendants

Puisque ceux qui se trouvent dans des relations codépendantes trouveront souvent que leurs problèmes ont leurs racines de leurs enfances, le traitement comprend l’exploration des problèmes survenus dans la petite enfance et comment ceux-là se rapportent au comportement destructif actuel. Le traitement de la codépendance inclut l’éducation, des groupes expérimentaux mais aussi les thérapies de groupe ou individuelles pour aider aux codépendants à se redécouvrir et identifier leurs tendances à se détruire. Le traitement aidera aussi les patients à faire face aux sentiments qu’ils auraient peut-être refoulés depuis l’enfance et il aidera à reconstruire la dynamique familiale. Le but final du traitement de la codépendance réside dans le fait de permettre à nouveau au codépendant de faire l’expérience de toutes sortes d’émotions.

Les dangers de laisser les codépendants non-traités

La codépendance non résolue peut ouvrir la voie à des problèmes plus sérieux comme des toxicomanies de toutes sortes et des comportements autodestructeurs. Les codépendants sont aussi passibles d’attirer les personnes abusives dans leurs vies, alimentant le cercle vicieux de se sentir nécessiteux et de gardienner. La codépendance peut aussi aggraver les troubles comme l’anxiété d’être en société ou la dépression, enfonçant un codépendant encore plus dans les problèmes et de plus en plus loin de la solution.

Facebook Comments