Quel Problème Apparait en Premier: L’Addiction à l’Alcool ou les Troubles Mentaux?

L’alcoolisme ou la consommation excessive d’alcool affecte grandement le mode de vie transcendantal des hommes sur tous les plans. Sur le plan psychologique, l’alcoolisme peut provoquer d’importants troubles mentaux en affectant gravement l’état mental des personnes concernées.

Le cerveau est l’un des organes les plus importants de l’organisme et aussi l’un des plus sensibles aux effets de l’alcool, avec le foie et l’estomac. La consommation d’alcool altère le fonctionnement cérébral, les émotions (brusques changements d’humeur) ainsi que le processus de réflexion et les capacités de jugement.

Bien que chaque personne soit différente et ne tolère pas l’alcool de la même manière, la consommation d’alcool nuit à la santé de tous. Nous tenons donc à vous décrire les effets de l’alcool sur le cerveau et la manière dont cette substance affecte le fonctionnement du système nerveux et la santé mentale.

Quelles sont les facteurs qui provoquent des troubles mentaux et psychologiques?

Les problèmes psychologiques apparaissent car l’état d’ébriété n’est pas une situation normale pour le cerveau. La perception de l’environnement extérieur et la réaction du corps humaine face aux stimuli sont grandement altérées et causent des pertes ainsi que des regains d’assurance.

La consommation excessive d’alcool provoque également des dommages cérébraux sur le plan neurologique ainsi que des pertes de mémoire en cas d’ébriété importante. Au fil du temps, le cerveau et le système nerveux se détériorent et finissent par ne plus fonctionner du tout, ce qui finit par réduire la rapidité et la fréquence des processus qui sont effectués par le cerveau.

Principales conséquences de l’alcoolisme

alcool addictionL’alcoolisme a de graves conséquences sur le plan psychologique:

  • Détérioration des neurones
  • Démence et perte de mémoire
  • Dépression et suicide
  • Dysfonction érectile
  • Modifications du cycle menstruel
  • Troubles du sommeil et insomnie

Dans tous les cas, nous tenons à préciser que l’alcoolisme augmente le risque de comportements violents car ce trouble augmente parfois les niveaux d’agressivité et réduit aussi le seuil de tolérance des personnes qui sont en état d’ébriété.

L’addiction à l’alcool a aussi d’autres conséquences qui n’affectent pas uniquement l’état mental des patients. Ces dernières peuvent être classées selon différentes catégories:

  • Conséquences Physiques de l’Alcoolisme
  • Conséquences Sociales et Familiales de l’Alcoolisme
  • Conséquences Professionnelles de l’Alcoolisme
  • Détérioration du Système Nerveux

Conséquences de l’alcoolisme sur le système nerveux, le cerveau et la santé mentale

L’alcool affecte le système nerveux ce qui a également des conséquences sur notre forme physique même si ce n’est pas toujours immédiatement visible. Parmi les effets négatifs de l’alcool sur le système nerveux, nous pouvons citer les conséquences suivantes :

  • Cette substance affecte les émotions (brusques changements d’humeur) et le langage.
  • Elle affecte l’action des neurotransmetteurs, ce qui finit par réduire la vigilance, augmenter le temps de réaction, modifier la vision, provoquer des tremblements, etc.
  • Elle endommage les cellules du cerveau et les nerfs périphériques de manière irréversible.
  • Elle provoque des troubles du sommeil et empêche de profiter d’un sommeil réparateur et de se reposer.
  • Carence en Vitamine B1, qui altère la mémoire des personnes affectées.
  • Augmente le risque de dépression.
  • Elle affecte les capacités de concentration et les fonctions motrices (marcher, courir, mouvements des bras et des jambes, etc.).
  • Elle peut provoquer des périodes d’amnésie et grandement altérer la conscience (heures, minutes et même des jours).

De quelle manière l’Alcool affecte-t-il les hommes et les femmes?

L’alcoolisme provoque des problèmes d’impuissance ou de dysfonction érectile chez les hommes. Ces troubles qui sont généralement les conséquences physiques de cette affection ont également des effets sur le plan mental et psychologique car ils affectent négativement l’assurance des personnes concernées. Ces problèmes peuvent provoquer des états dépressifs et des crises d’anxiété.

Chez les femmes, l’alcoolisme modifie le cycle menstruel et peut provoquer des problèmes hormonaux qui affectent également l’humeur et l’assurance des personnes concernées. Ces problèmes peuvent aussi provoquer des états dépressifs et des crises d’anxiété.

Quelles sont les raisons qui incitent les femmes issues de la génération du millénaire à boire davantage?

La consommation d’alcool des femmes est en constante augmentation. Selon les statistiques, ce phénomène a débuté il y a plus d’une décennie. Au point qu’actuellement une femme sur trois consomme quotidiennement de l’alcool. Tout comme le tabagisme, les sociologues affirment que cette tendance est liée au nouveau rôle de la femme au sein des sociétés modernes.

La libération des femmes leur a permis d’intégrer massivement la vie professionnelle, de mener une vie sociale active, de vivre au sein de familles monoparentales et devenir indépendantes sur le plan économique.

Les femmes ont aujourd’hui adopté un mode de vie accéléré qui peut provoquer des troubles dépressifs ou anxieux ainsi que du stress. Dans ce type de situation, l’alcool n’a plus un usage récréatif et devient une solution permettant de s’évader de la réalité. L’élément le plus surprenant est peut-être le profil type des consommatrices d’alcool : les jeunes mamans, âgées de 30 à 40 ans, ainsi que les étudiantes et les salariées qui travaillent à temps plein.

Conclusion

Quelles que soient les causes de votre addiction ou votre sexe, l’alcool est bien plus dangereux qu’il n’y paraît. Si vous prenez conscience de ses effets, tels que nous les avons décrits dans cet article, vous parviendrez donc à résoudre votre problème ou à aider une personne qui souffre de cette addiction ou qui risque d’avoir des problèmes à cause de l’alcool.

Facebook Comments